Prières Bien Etre & francemarc13janvier@live.fr

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,créateur du ciel et de la terre ;et en Jésus-Christ,son fils unique,notre Seigneur,qui a été conçu du Saint-Esprit,est né de la Vierge-Marie,a souffert sous Ponce Pilate est mort et a été enseveli,est décendu aux enfers,le troisième jour est ressuscité des morts,est monté aux cieux,est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts.à la résurrection de la chair Je crois en l’Esprit-Saint,,à la sainte Eglise catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés,à la résurrection de la chair,à la vie éternelle. Amen.
Notre Père
Notre Père qui êtes aux cieux. Que votre nom soit sanctifié. Que votre règne arrive. Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laissez pas succomber à ta tentation. Mais délivrez-nous du mal.
Je vous salue, Marie
Je vous salue, Marie pleine de grâce ;e Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus,e fruit de vos entrailles, est béni.Sainte Marie, Mère de Dieu,priez pour nous pauvres pécheurs,maintenant et à l’heure de notre mort..
Amen.
Prières Bien Etre & francemarc13janvier@live.fr

Pour se ressourcer, et trouver réconfort dans la prière.

Mots-clés


LE SON DES CLOCHES EN TEMPS D'ORAGE.

Partagez
avatar
francemarc
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1343
Date d'inscription : 27/07/2007

LE SON DES CLOCHES EN TEMPS D'ORAGE.

Message par francemarc le Mar 24 Mar - 18:22

LE SON DES CLOCHES EN TEMPS D'ORAGE

Autrefois, dans tout le pays, on sonnait les cloches en temps d'orage. Cette coutume ancestrale a sans doute disparu, car plus d'un sonneur de cloche fut frappé par la foudre. Cependant, certaines personnes croient encore que le son de la cloche détourne l'orage.
Généralement, c'était le sacristain qui sonnait les cloches pendant les orages. Pour préserver les récoltes de la paroisse, il ne reculait pas devant le risque encouru. Aussi, il n'était que justice que, pour être payé de ses efforts, le sacristain fît le tour des fermes, quêtant sa part de blé. On lui en donnait alors suffisamment pour qu'il pût nourrir sa famille.

Dans d'autres N° de notre journal, nous avons déjà évoqué le Lébérou ou loup-garou, la Mandigore, la vue de certains animaux, certaines dévotions, aussi nous n'y reviendrons pas aujourd'hui.

Sources:
Ethnologia. "Quelques remarques sur les croyances et les usages superstitueux en Limousin" par A. Boisse.



_________________


La force de celui qui croit en Dieu n'est pas en Dieu mais dans sa foi.


L’abondance de l'Univers se manifeste dans ma Vie .(la répéter , s'en imprégner , jusqu'à ce qu'elle se manifeste).

    La date/heure actuelle est Mer 22 Nov - 6:47