Prières Bien Etre & francemarc13janvier@live.fr

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,créateur du ciel et de la terre ;et en Jésus-Christ,son fils unique,notre Seigneur,qui a été conçu du Saint-Esprit,est né de la Vierge-Marie,a souffert sous Ponce Pilate est mort et a été enseveli,est décendu aux enfers,le troisième jour est ressuscité des morts,est monté aux cieux,est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts.à la résurrection de la chair Je crois en l’Esprit-Saint,,à la sainte Eglise catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés,à la résurrection de la chair,à la vie éternelle. Amen.
Notre Père
Notre Père qui êtes aux cieux. Que votre nom soit sanctifié. Que votre règne arrive. Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laissez pas succomber à ta tentation. Mais délivrez-nous du mal.
Je vous salue, Marie
Je vous salue, Marie pleine de grâce ;e Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus,e fruit de vos entrailles, est béni.Sainte Marie, Mère de Dieu,priez pour nous pauvres pécheurs,maintenant et à l’heure de notre mort..
Amen.
Prières Bien Etre & francemarc13janvier@live.fr

Pour se ressourcer, et trouver réconfort dans la prière.

Mots-clés


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Neuvaines

Partagez

Noussa

Féminin
Nombre de messages : 7
Age : 27
Date d'inscription : 15/09/2017

Re: Neuvaines

Message par Noussa le Ven 15 Sep - 17:56


Merci pour ce beau partage


voyance mail gratuit rapide
avatar
francemarc
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1343
Date d'inscription : 27/07/2007

Neuvaines

Message par francemarc le Mar 5 Sep - 14:04

Neuvaine à Notre-Dame du Perpétuel Secours

Cette neuvaine se prie si possible devant une image représentant Notre-Dame du Perpétuel Secours.

Premier jour :

O Mère du Perpétuel Secours, que j'aime à venir prier au pied de votre image miraculeuse ! Elle éveille en moi les sentiments de la confiance la plus vive et la plus filiale. Vous tenez entre vos bras Jésus, mon Sauveur et mon Dieu. Il est le Tout-Puissant, le Maître absolu de la vie et de la mort, le Dispensateur souverain de tout bien et de toute grâce. Et vous êtes sa Mère ! vous avez donc tout droit pour le prier et tout droit pour en être exaucée. Il a d'ailleurs souvent prouvé, à nous autres pécheurs, qu'il ne savait et ne voulait rien vous refuser.
Je m'adresse donc à votre toute-puissante intercession, ô Mère de Jésus, et vous supplie de m'accorder pendant cette neuvaine la grâce … [désigner ici l'intention de la neuvaine].
Je viens vous prier avec une confiance totale, persuadé que vous ne cessez jamais vous-même de prier pour vos enfants, et donc aussi pour moi.

Notre Père, Je vous salue Marie, Souvenez-vous.




Deuxième jour :

O Mère du Perpétuel Secours, en cet enfant Jésus encore tout faible que vous serrez contre votre cœur, vous ne voyez pas seulement le Fils de Dieu, votre Fils, mais aussi tous les hommes devenus, par la volonté de Dieu et par votre acceptation à Nazareth et au Golgotha, vos véritables enfants. Vous n'oubliez pas la parole de votre Fils au Calvaire qui, considérant son disciple Jean et nous tous en lui, vous a dit : « Voici ton fils ! » (Jn 19, 26).
O ma Mère, avec cette simplicité d'un fils malheureux, je viens vous dire combien je souffre et suis tenté de désespérer. Cependant, je sais que je suis votre enfant et que vous écoutez toutes nos prières. O ma Mère, vous connaissez ma demande : exauce-la pour la plus grande gloire de votre Fils, mon Seigneur !

Notre Père, Je vous salue Marie, Souvenez-vous.




Troisième jour :

O Mère du Perpétuel Secours, j'aime à contempler votre image bénie. Elle me parle ave éloquence de toutes vos grandeurs. A droite, j'y vois l'archange Gabriel, le divin Ambassadeur qui vous salua du titre absolument unique de « Pleine de grâce ». A gauche, j'y vois l'archange Michel dont la présence nous rappelle que vous commandez à toutes les milices célestes. En votre main droite, vous tenez les mains du Roi des rois. Tout cela me rappelle que vous êtes la Femme bénie entre toutes les femmes, le plus bel ornement de l'univers, la créature jugée seule digne de devenir la Mère du Verbe incarné. Vous êtes l'Immaculée, la Toute-Sainte, le chef-d'œuvre du Très-Haut. Vous êtes la Reine de la terre et des cieux, le grand honneur de notre humanité.
O Mère admirable, loin de m'effrayer, votre incomparable grandeur ne fait qu'augmenter ma confiance : si Dieu, dans sa bonté, vous a faite si sainte et si puissante, c'est pour notre salut, et si vous vous réjouissez de vos privilèges, c'est qu'ils vous permettent de mieux nous secourir. O Mère incomparable, accordez-moi la grâce que je sollicite de votre maternelle tendresse.

Notre Père, Je vous salue Marie, Souvenez-vous.




Quatrième jour :

O Mère du Perpétuel Secours, votre maternel regard réconforte nos cœurs inquiets et blessés. Vous nous apparaissez comme la Tige sacrée sur laquelle s'épanouit la Fleur de toute pureté et de toute vertu, votre Jésus, notre Dieu. Nous L'offrant ainsi par vos mains maternelles, nos cœurs s'ouvrent plus largement à sa venue et à ses desseins sur nous. Sur votre front brille une étoile radieuse. N'êtes-vous pas, en effet, « L'Etoile du matin » qui nous annonce le jour du salut et de la rédemption ? N'êtes-vous pas celle qui nous rappelez la promesse évangélique du jour sans déclin et de l'éternité bienheureuse ? N'êtes-vous pas aussi « L'Etoile de la mer » qui fait rayonner l'espoir au sein des plus noires tempêtes ?
O Mère très aimable, comme vous nous rendez léger le fardeau du devoir, et doux le joug de Jésus-Christ ! Aussi, votre souvenir me met de la joie au cœur et l'évocation de votre nom ramène de la paix dans mon âme inquiète. Laissez-moi vous redire toujours : O Mère si digne d'être aimée, je vous aime ! Par vous et avec vous, j'aime votre divin Fils ! O sainte Mère d'espérance, exaucez-moi !

Notre Père, Je vous salue Marie, Souvenez-vous.




Cinquième jour :

O Mère du Perpétuel Secours, je trouve en votre sainte image un autre motif d'espérer en votre bonté. Vous vous y montrez aussi la Mère des douleurs. Celui que vous étreignez dans vos bras, c'est Jésus, crucifié dans son cœur avant de l'être dans sa chair. Déjà lui sont représentés les instruments de la passion et vous souffrez avec lui à cette vue prophétique.
Comme vous, ô Marie, je compatis aux souffrances de votre Fils et, comme lui, je compatis aux vôtres. Ma compassion est d'autant plus vive que ce sont nos péchés qui, en clouant Jésus à la croix, ont torturé votre âme si aimante. Aujourd'hui, c'est au nom de vos douleurs que je vous prie. Donnez-moi la contrition de tous mes péchés et le courage de les éviter désormais. Daignez aussi agréer favorablement la requête que je vous adresse dans cette neuvaine.

Notre Père, Je vous salue Marie, Souvenez-vous.




Sixième jour :

O Mère du Perpétuel Secours, parce que vous êtes bonne et que vous êtes notre Mère, la souffrance vous a faite compatissante à nos peines. Cette compassion à notre égard, je la vois dans vos yeux empreints d'une pitié attendrie. Ils se fixent moins sur votre divin Fils que sur vos pauvres enfants de la terre. Qu'il est doux à l'âme accablée de rencontrer un cœur ami qui sache compatir ! mais quand ce cœur est celui d'une mère, et d'une mère telle que vous, c'est l'une des plus grandes consolations de la vie.
A vos pieds, je viens donc reprendre courage, ô Mère compatissante ! Je suis sûr que vous n'abandonnerez pas votre enfant. Ecoutez le cri de ma misère. Dites à mon âme la parole qui console et accordez-moi la faveur que j'implore de votre bonté.

Notre Père, Je vous salue Marie, Souvenez-vous.




Septième jour :

O Mère du Perpétuel Secours, vous êtes la Médiatrice de toute grâce. Oui, vous êtes la trésorière du Bon Dieu qui veut que toute grâce passe par vos mains avant de nous être donnée. Votre image me rappelle que vous êtes la Mère de Jésus, la Mère des douleurs, et que vous êtes ma Mère. Mère de Jésus, vous êtes si intimement unie au Cœur de votre Fils. Mère des douleurs, vos souffrances, unies à celles de Jésus, ont coopéré à notre salut. Mère des hommes, vous avez accepté de nous venir en aide.
Oui, je le sais, une âme fidèle à vous invoquer est sûre de votre protection et une âme protégée par vous ne peut se perdre. C'est donc avec assurance que j'ai recours à vous. Obtenez-moi, à votre ressemblance, la fidélité dans le service des intérêts de Dieu. Obtenez-moi aussi la faveur que, durant cette neuvaine, je sollicite de votre maternelle tendresse.

Notre Père, Je vous salue Marie, Souvenez-vous.




Huitième jour :

O Mère du Perpétuel Secours, un sentiment de crainte me serre parfois le cœur. En effet, lorsque je songe à ma misère, je me trouve audacieux d'oser m'adresser à vous et d'implorer vos faveurs. Cependant, votre douce image semble me dire : « Confiance, mon enfant ! Ne suis-je pas la Mère de la miséricorde qui cherche, non des mérites à récompenser, mais des maux à guérir ? Mon titre de Mère du Perpétuel Secours ne proclame-t-il pas que Dieu m'envoie vers vous pour vous soulager en son Nom de toutes vos misères ? »
C'est donc à votre clémence que je fais appel aujourd'hui, ô Marie. Ma confiance repose toute entière sur votre indulgente et compatissante bonté. A vous de me protéger, de me secourir, de me consoler de la manière que vous savez le mieux ;

Notre Père, Je vous salue Marie, Souvenez-vous.




Neuvième jour :

O Mère du Perpétuel Secours, me voici arrivé au terme de cette neuvaine où, chaque jour, je suis venu me prosterner à vos pieds. Aujourd'hui plus que jamais, ma supplication monte vers vous, ardente et confiante. Je ne puis en douter, vous avez entendu le cri de ma prière : vous m'accorderez ce que je sollicite, ou une grâce plus précieuse encore. Par votre Fils crucifié pour nous, par vos douleurs unies aux siennes, par votre amour miséricordieux, par votre titre de Mère du Perpétuel secours, exaucez-moi si telle est la volonté de Dieu !
O ma Mère, ma confiance est si grande que, dès à présent, je vous dis merci ! Merci pour les grâces du passé ; merci pour celles que j'attends de votre inépuisable amour ! O Mère secourable, comme Jésus vous a donnée à nous, maintenant donnez-nous Jésus pour toujours, car c'est Lui la Grâce des grâces ! Amen.

Notre Père, Je vous salue Marie, Souvenez-vous.


Histoire de la dévotion à Notre-Dame du Perpétuel Secours


Retour en haut


Neuvaine à Notre-Dame du Mont-Carmel

De préférence du 8 au 16 juillet (fête de Notre-Dame du Carmel)

PRIONS : Notre-Dame du Mont Carmel, glorieuse Reine des Anges, Canal de la plus tendre miséricorde de Dieu envers les hommes, Refuge et Avocate des pécheurs, je me prosterne devant Vous avec confiance, vous suppliant de m'obtenir la grâce de ...

En retour, je vous promets solennellement d'avoir recours à Vous dans toutes mes épreuves, mes souffrances, mes tentations, et je ferai tout en mon pouvoir pour engager les autres à Vous aimer, à Vous vénérer, et à Vous invoquer dans tous leurs besoins.
Je vous remercie pour les grâces sans nombre que j'ai reçues de Votre miséricorde et de Votre puissante intercession. Continuez d'être ma défense dans le danger, mon guide pendant la vie et ma consolation à l'heure de la mort. Amen !

Notre-Dame du Mont Carmel, Avocate des pécheurs les plus abandonnés, priez pour l'âme du pécheur le plus abandonné de l'univers (ou pour l'âme de ...). Alors les Anges du Ciel se réjouiront et l'enfer sera privé de sa proie. Je viens à Vous avec confiance, O Notre-Dame du Mont Carmel !

- Chaque jour au cours de cette Neuvaine, ajouter une dizaine de chapelet aux intentions de la Vierge Marie.
- Recevoir les Sacrements de la Réconciliation et de l'Eucharistie durant la neuvaine.

Neuvaine diffusée par Communion Marie Reine
Le scapulaire du Mont-Carmel et son feuillet explicatif peuvent être commandés sur ce site.


Retour en haut


Neuvaine Efficace des Trois Ave Maria

1. – O Marie VIERGE PUISSANTE, Virgo potens, Vous à qui rien n'est impossible… par cette Puissance même dont vous a gratifiée le Père Tout Puissant, je vous en conjure, assistez-moi dans la nécessité où je me trouve. Puis donc que vous pouvez me secourir, ne m'abandonnez pas, ô vous qui êtes l'Avocate des causes les plus désespérées !
Il me semble que pour la gloire de Dieu, votre honneur et le bien de mon âme, sont attachés à la concession de cette faveur.
Si donc, comme je le pense, elle est conforme à la très aimable et très sainte Volonté de Dieu ; je vous en prie, ô TOUTE PUISSANCE SUPPLIANTE, Omnipotentia supplex, intercédez pour moi auprès de votre Fils, qui ne peut rien vous refuser.
Je vous le demande de nouveau, au nom de la Puissance sans bornes, que le Père céleste vous a communiquée, et en l'honneur de laquelle je vous dis, en union avec sainte Mechtilde, à qui vous avez révélé la salutaire pratique des Trois Ave Maria :
AVE MARIA…


2. – Divine Vierge, qui êtes appelée le TRONE DE LA SAGESSE, Sedes sapientiae, parce que la Sagesse incréée, le Verbe de Dieu, a résidé en vous… Vous à qui cet adorable Fils a communiqué toute l'étendue de sa science divine, dans la mesure où la créature la plus parfaite pouvait la recevoir… Vous connaissez la grandeur de ma misère et quel besoin j'ai de votre assistance.
Confiant dans votre divine Sagesse, je m'abandonne entièrement entre vos mains, afin que vous disposiez tout avec force et douceur, pour la plus grande gloire de Dieu et le plus grand bien de mon âme.
Daignez donc me venir en aide, par les moyens que vous savez être les plus propres à atteindre cette fin.
O Marie, Mère de la divine Sagesse, daignez, je vous en supplie, m'obtenir la grâce précieuse que je sollicite ; je vous la demande au nom même de cette Sagesse incomparable dont le Verbe, votre Fils, vous a illuminée, et en l'honneur de laquelle je vous dis, en union avec saint Antoine de Padoue et saint Léonard de Port-Maurice, les plus zélés prédicateurs de vos Trois Ave Maria :
AVE MARIA…


3. – O bonne et tendre Mère, vraie MERE DE MISERICORDE, Mater Misericordiae, qui, dans ces derniers temps, vous êtes appelée vous-même "Mère toute Miséricordieuse", je viens vous supplier d'user envers moi de votre bonté compatissante.
Plus ma misère est grande, plus elle doit exciter votre compassion.
Je le sais, je ne mérite aucunement la grâce précieuse que je désire, moi qui vous ai si souvent contristée en offensant votre divin Fils. Mais, si j'ai été coupable, très coupable, je me repens sincèrement d'avoir blessé le Cœur si tendre de Jésus et le vôtre.
D'ailleurs, n'êtes-vous pas, comme vous l'avez révélé à l'une de vos servantes, sainte Brigitte, "la Mère des pécheurs repentants" ? Pardonnez-moi donc mes ingratitudes passées, et, considérant uniquement votre Bonté miséricordieuse, ainsi que la gloire qui en reviendra à Dieu et à vous, obtenez-moi de la miséricorde divine la grâce que j'implore par votre intercession.
O vous qu'on n'a jamais invoquée en vain, "ô clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie : o clemens, o pia, o dulcis Virgo Maria !" daignez, daignez me secourir, je vous en conjure, par cette miséricordieuse bonté dont le Saint-Esprit vous a remplie pour nous, et en l'honneur de laquelle je vous dis, avec saint Alphonse de Liguori, l'apôtre de votre miséricorde et le docteur des Trois Ave Maria :
AVE MARIA…


Indulgence plénière pour tous les fidèles faisant cette Neuvaine en préparation de l'Immaculée Conception, de la Nativité de Marie, de la Présentation, de l'Annonciation, de la Visitation, de la Purification, des Sept Douleurs, de l'Assomption, du Saint Cœur de Marie et de son Patronage, et du Saint Rosaire. Plus 300 jours d'indulgence chacun des jours de ces Neuvaines.
En outre, Sa Sainteté Pie X (4 mai 1910) et Sa Sainteté Benoît XV (24 mars 1916) ont daigné accorder à ceux qui feraient cette Neuvaine la Bénédiction Apostolique, demandant au Seigneur, par l'intercession de la Bienheureuse Vierge, toutes sortes de bien en leur faveur.

Historique des Trois Ave Maria


Retour en haut


Neuvaine à Notre Dame de Lourdes

Pratique de la Neuvaine
(du 03 au 11 février)

Chaque jour une dizaine de Chapelet et trois fois les invocations :
"Notre Dame de Lourdes, priez pour nous."
"Sainte Bernadette, priez pour nous."
Ensuite, la prière ci-dessous.

Messe et communion, de préférence, le 11 février.

Images-Prières à commander à :
Association Notre-Dame du Salut
nouvelle adresse : 63 av. Denfert-Rochereau - 75014 PARIS
(anciennement au 10 rue François 1° - 75008 PARIS).


Prière (retenue en 2017)

Ô Marie,
A l'annonce de l'Ange, vous preniez la route
à la rencontre de votre cousine Elisabeth.
Ensemble, vous chantiez les merveilles et la miséricorde de Dieu.
A travers vous, c'est toute l’Église, qui aujourd'hui encore, chemine
avec les hommes de ce temps, pour annoncer le Royaume de Dieu.
Dans la foi et l'espérance, nous tournons nos coeurs vers vous
pour trouver les mots qui disent la présence de Dieu à l'oeuvre dans nos vies.
Notre Dame de Lourdes, nous confions à votre regard de tendresse,
ceux qui souffrent dans leur corps ou dans leur coeur,
ceux qui peinent sur le chemin de l'amour,
ceux qui ne peuvent subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs familles.
Veillez aussi sur ceux qui avancent sur un chemin de paix et de sérénité.
Que tous découvrent auprès de vous les merveilles que Dieu accomplit dans leur vie,
Par Jésus Christ, votre Fils qui est vivant dans les siècles des siècles.
Amen.


Prière (retenue en 2016)

Ô Marie, Mère de Miséricorde,
en vous, Dieu préparait de toute éternité la venue de son Fils.
Sa miséricorde a pris chair pour nous rejoindre en notre humanité.
Depuis l’annonce de l’ange jusqu’au pied de la croix,
vous étiez témoin de la tendresse de Dieu pour les hommes.
A Lourdes, au creux de la grotte,
vous accueillez les prières de ceux qui vous implorent.
Vous vous faites proche des cœurs qui cherchent Dieu en vérité.
O Notre-Dame, en cette année jubilaire,
posez sur chacun de nous le regard de miséricorde
que vous aviez pour Bernadette.
Regardez particulièrement
ceux qui souffrent dans leur corps ou dans leur cœur.
Notre-Dame de Lourdes, accompagnez l’Eglise
dans son pèlerinage sur la terre.
Faites de nous des missionnaires de la miséricorde.
Pour la Gloire de Dieu et le Salut du monde.
Amen.


Prière (retenue en 2015)

Ô Vierge Marie, à l'appel de Dieu, vous avez répondu :
« Qu'il me soit fait selon ta parole ».
Par vous, le Verbe s'est fait chair,
il donne au monde un Sauveur.
Cette mission, vous l'avez acceptée jusqu'au pied de la croix.
Vous étiez encore présente au Cénacle avec les Apôtres
que le Christ enverrait à toutes les nations
pour faire des disciples.
Notre Dame de Lourdes, à la grotte de Massabielle,
vous avez envoyé la petite Bernadette vers le monde
et vers l'Eglise. Vous lui avez confié la mission de demander
que l'on y vienne en procession.
Aujourd'hui, vous nous demandez de nous porter
là où Dieu est menacé dans l'homme
et l'homme menacé comme image de Dieu.
Vous qui recevez notre prière,
donnez-nous de faire connaître au monde votre Fils,
lui qui nous fait participer à sa dignité de prêtre, prophète et roi.
Amen.


Prière (retenue en 2014)

Marie,
toi qui es apparue à Bernadette
dans le creux du rocher,
dans le froid et l’ombre de l’hiver,
tu apportais la chaleur d’une présence,
l’amitié d’un sourire,
la lumière et la beauté de la grâce.
Dans le creux de nos vies souvent obscures,
dans le creux de ce monde où le Mal est puissant,
apporte l’espérance, redonne la confiance.
Toi qui as dit à Bernadette
« Je suis l’Immaculée Conception » :
viens en aide aux pécheurs que nous sommes.
Donne-nous le courage de la conversion,
l’humilité de la pénitence
et la persévérance de la prière.
Nous te confions tous ceux
que nous portons dans notre coeur
et, particulièrement, les malades et les désespérés,
toi qui es « Notre-Dame du Bon Secours ».
Toi qui as guidé Bernadette à la découverte de la source,
guide-nous vers Celui qui est la source de la vie éternelle,
Celui qui nous a donné l’Esprit Saint pour que nous osions dire :
Notre Père qui es aux cieux...


Prière (retenue en 2013)

Ô Marie, à la visite de l’ange,
Vous avez répondu avec ce cri de foi :
« Que tout se passe pour moi selon ta parole ».
Votre oui a ouvert pour l’humanité,
les temps qui allaient donner naissance à l’Eglise par l’incarnation,
la mort et la résurrection de votre Fils.
Notre Dame de Lourdes,
vous qui accueillez au creux de la grotte les joies et les peines,
les angoisses et l’espérance des hommes et des femmes de ce temps,
vous savez la foi qui nous anime et combien nous avons besoin
de la force de l’Esprit, pour renouveler le oui de la confiance
et du don total qui était le vôtre à Nazareth
mais aussi à Jérusalem au pied de la croix.
Vous qui tournez nos regards vers votre Fils, Jésus le Christ,
soyez pour nous le modèle de celle qui a cru en la Parole
qui lui a été donnée.
Que le même Esprit qui vous poussait à prendre la route
à la rencontre de votre cousine Elisabeth, augmente en nous
la foi, l’espérance et la charité.
Par Jésus le Christ notre Seigneur.
Amen !


Prière (retenue en 2012)

Notre-Dame de Lourdes,
Vous qui, comme une mère aimante,
révéliez à Bernadette les mots de la prière,
apprenez-nous à prier.
Votre vie est toute entière tournée vers Dieu
par Jésus son Fils et votre Fils.
Avec ce chapelet que nous prions,
nous voudrions vous confier la vie de ceux que nous aimons
et celle de toutes les familles de la terre.
Que la tendresse dont vous entourez Jésus,
votre enfant, soit celle qui guide toutes les mères.
Aidez nos enfants et petits-enfants à découvrir
combien ils sont aimés de Dieu.
Enveloppez d’une attention particulière
ceux et celles d’entre nous qui sont plus fragiles,
ceux que la fatigue, le désespoir, la maladie, découragent.
Ravivez en nous l’espérance, qui était la vôtre, au matin de Pâques.
Notre Dame de Lourdes, veillez sur les femmes et les hommes de ce temps.
Tournez sans cesse nos regards et nos cœurs vers Jésus,
Lui qui nous fait connaître le Père.
Amen !


Prière (retenue en 2011)

Notre-Dame de Lourdes,
pleins de confiance,
nous nous tournons vers vous
pour prier.
Vous êtes la clarté de Dieu.
Tant d’hommes et de femmes
voudraient goûter à sa source infinie d’amour,
guidez-les dans la découverte
de son visage de Père.
Mère de tendresse,
nous vous confions nos familles
et toutes les familles de la terre.
Veillez aussi, en votre cœur maternel,
sur toutes les personnes malades,
celles qui sont seules, celles qui se découragent.
Ouvrez nos cœurs à l’espérance
et à la douceur de Dieu.
Notre-Dame de Lourdes,
gardez le monde sous votre bienveillante protection.
Guidez-nous sur les chemins de Dieu.
Amen !


Prière (retenue en 2010)

Vierge Marie, ô Notre-Dame de Lourdes,
nous tournons vers vous nos regards
et le chant de notre prière.
Comme Bernadette Soubirous,
nous contemplons votre visage,
y découvrant les traits de la tendresse de Dieu.
Vous avez accompagné Bernadette
dans la rencontre de Dieu,
de sa miséricorde et de son mystère.
Vous lui avez appris la beauté de la prière,
guidant son geste comme une mère
dans le signe de la croix.
Apprenez-nous le Christ,
guidez-nous sur le chemin de la foi
et sur nos chemins de vie.
Nous confions à votre cœur de mère
les personnes malades et tous ceux qui souffrent.
Accueillez aussi les pécheurs.
Guidez-nous vers Dieu.
Amen.

- Site officiel du 150ème anniversaire des Apparitions : La prière du Jubilé
- Site officiel du 150ème anniversaire des Apparitions : Neuvaine jubilaire (pdf)

Prière (retenue en 2009)

Ô Mairie, ô Vierge de Lourdes
encore tout entiers à la grâce du Jubilé
nous suivons avec humilité
le chemin de Bernadette.
Nous nous laissons guider par elle
dans la contemplation
du mystère de Dieu
qui rayonnait en elle
quand elle vous contemplait.
Suivant les pas de Bernadette
tant de pauvres viennent à la source
que dans la foi elle creusa,
tant de pécheurs y boivent
et retrouvent la fraîcheur,
tant de malades y recueillent
espérance et douceur,
tant de pèlerins y déposent leurs soucis
pour goûter à la plénitude de la joie de Dieu.
Comme eux, nous nous tournons vers vous.
Accueillez nos prières et guidez nous en chemin.
Amen.


Prière (retenue en 2008)

Notre-Dame de Lourdes, Vierge Immaculée,
qui êtes apparue à Bernadette
au creux du rocher de Massabielle,
avec humilité nous nous tournons vers Vous.
En cette année de grâce et de Jubilé,
nous accueillons et chantons la joie du ciel
qui rayonna sur le visage de cette enfant,
illuminant sa pauvreté et déjà la nôtre.
Avec simplicité et douceur, Vous lui parliez,
Vous la guidiez en sa prière,
lui demandant d'y accueillir tous les pécheurs
pour les mener au Cœur de Dieu.
La source qui coula au pied du rocher
emporte avec elle le poids de tant de vies.
Les malades y trouvent espérance,
les chercheurs de Dieu un chemin,
et les pécheurs, le Dieu de bonté et de pardon.
Vierge Immaculée, priez pour nous !


Prière (retenue en 2007)

Notre-Dame de Lourdes, Vierge toute belle
qui apparus un jour à Bernadette,
au creux du rocher de Massabielle,
avec humilité nous nous tournons vers Toi.
Tu as demandé à Bernadette de creuser le sol
pour que coule la source, et de prier pour les pécheurs,
daigne répandre sur nous la grâce de ta paix.
Ouvre nos cœurs à la Parole de ton Fils,
à son appel à nous hâter vers le pardon
et à nous convertir à la Bonne Nouvelle.
Notre-Dame de Lourdes,
tu nous ouvres et nous révèles la clarté du ciel.
Nous te prions pour les pécheurs et nous nous confions à Toi.
Guide-nous sur le chemin de la paix et du pardon.
Notre-Dame de la Réconciliation
Notre-Dame des pécheurs
Paix des malades et de ceux qui souffrent,
éveille en nous l’amour de ton Fils,
et rends nos cœurs accueillants au pardon. Amen !


Prière (retenue en 2006)

Notre-Dame de Lourdes,
le cœur plein de confiance
nous nous tournons vers toi.
Notre prière en ce jour rejoint celle de tous les pèlerins
qui de jour comme de nuit marchent vers toi.
Ils contemplent ton visage de lumière,
près des eaux vives de la source de Massabielle.
Ils te chantent dans le grand fleuve de lumière
qui le soir se répand dans la nuit.
Mère de toute grâce, femme de l'espérance,
aube de l'Evangile,
guide-nous à la suite de ton fils
sur le chemin de l'Evangile.
Tu connais nos marches de nuit, le poids de nos peines,
et ce trésor d'espérance qui veille en nous,
attendant l'aurore.
Garde-nous comme toi disponibles à Dieu
chaque jour de notre vie.
Amen.


Prière (retenue en 2005)

Notre-Dame de Lourdes,
nous venons vers toi,
avec le poids de nos vies.
Accueille avec notre prière
les cris et les chants des hommes.
Apprends-nous à regarder le Christ
et à vivre comme toi dans la foi
les épreuves qui traversent nos vies.
Conduis-nous à Celui qui nous à dit :
"Venez à moi vous tous qui peinez
sous le poids du fardeau
et je vous soulagerai..."
O Notre Dame, tu as mis en lui ta confiance
aide-nous à mettre en lui notre espérance.
Tu as accueilli la lumière de Pâques,
qu'elle illumine aussi nos vies
et la vie du monde.
Amen.


Prière (retenue en 2004)

Notre-Dame de Lourdes,
nous venons te contempler et comme toi,
mettre notre confiance en Dieu, notre Rocher.
Ta vie nous dévoile que tu as fait de Lui
ton refuge et ton appui.
En Lui, tu as trouvé ta force
pour dire les "oui" de la servante.
Nous te recommandons
tous ceux qui se sentent faibles,
écrasés dans ce monde,
qui errent sans refuge, sans salut.
Nous te prions pour nous-mêmes, et pour l'Eglise.
Que le Christ soit toujours
la pierre de fondement sur laquelle elle s'appuie,
pour donner au monde l'eau vive du salut !
Amen.


Prière (retenue en 2003)

Notre-Dame de Lourdes,
à ton appel nous venons vers toi en procession.
Nous venons de partout,
et nous formons un seul peuple
uni dans la louange du Seigneur.
Reine du monde,
bénis tous nos frères humains.
Rends-nous fraternels
envers tous ceux qui nous entourent.
Garde-nous sous ton regard et sous ta protection.
Prie pour nous ton Fils :
qu'il nous donne la force et la joie
de semer partout l'unité qu'il nous donne.
Et d'un seul coeur nous chanterons un seul Seigneur,
un seul Dieu et Père de tous.
Amen.


Prière (retenue en 2002)

Notre Dame de Lourdes, tu as dit à Bernadette
d'aller boire à la fontaine et de s'y laver.
Nous entendons, nous aussi, cet appel aujourd'hui.
Nous avons été plongés dans l'eau du baptême
et la vie de ton Fils Jésus s'est répandue en nos cœurs.
Mère immaculée, apprends-nous à rejeter le péché
et à nous laver dans l'infinie miséricorde de Dieu.
Marche avec nous sur les chemins de la foi
pour que nous puissions étancher notre soif
en buvant à la source d'eau vive
jaillie du cœur transpercé de ton Fils.
Mère de tendresse, ô notre mère,
garde-nous sous ton regard et sous ta protection.
Prie pour nous le Seigneur :
qu'il nous donne la force et la joie
d'aller partager avec tous ceux qui ont soif
l'eau pure de la foi, de l'espérance et de la charité.
Amen.


Prière (retenue en 2001)

Vierge immaculée, Mère du Christ et Mère des hommes, nous te prions.
Tu es bienheureuse parce que tu as cru et la promesse de Dieu s'accomplit : un Sauveur nous est donné.
Laisse-nous imiter ta foi et ta charité.Mère de l'Eglise, tu conduis tes enfants à la rencontre du Seigneur.
Aide-les à rester fidèles à la joie de leur baptême,
pour qu'ils soient dans le monde,
à la suite de ton fils Jésus-Christ,
des semeurs de paix et de justice.
Notre-Dame du Magnificat,
le Seigneur a fait pour toi des merveilles.
Apprends-nous à chanter avec toi son Nom très saint.
Garde-nous sous ta protection pour que,
par nos vies tout entières,
nous puissions louer le Seigneur et témoigner de son amour au cœur du monde.
Amen.


Retour en haut


Grande Neuvaine de l'Immaculée Conception

Imprimatur
10 avril 2000 - 9 avril 2001 - 6 mai 2002 - 7 avril 2003 - 26 avril 2004 - 11 mai 2005 - 24 avril 2006
21 avril 2007 - 01 mai 2008 - 08 mai 2009 - 30 avril 2010 - 17 mai 2011 - 4 mai 2012 - 28 mai 2013 - 2 juin 2014
Vicaire Episcopal de Paris

Pratique de la Neuvaine
(du 30 novembre au 8 décembre)

Chaque jour une dizaine de Chapelet, suivie de 3 fois l'invocation :
"O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous."

Une Communion le jour du 8 décembre ou entre le 30 novembre et le 8 décembre. Confession recommandée.

Images-Prières à commander à :
Chapelet des Enfants - 5 rue de l'Université - 75007 PARIS.


Prière (retenue en 2015)

Ô Marie, Vierge Immaculée, par la volonté du Père et par la grâce de l’Esprit Saint, vous avez donné au monde le Sauveur, le Fils du Dieu vivant.
Mère de l’Église et première des consacrés, nous vous les confions tous. Que l’Esprit Saint les façonne à votre image pour qu’ils redisent chaque jour avec vous, le « oui » d’un don joyeux et irrévocable.
Que ce don gratuit d’eux-mêmes au service de l’Eglise et de leurs frères, soit lumière pour les jeunes et leur donne d’entendre avec joie l’appel du Christ, « Lui qui n’enlève rien mais qui donne tout » !
En ce Jubilé de la Miséricorde, notre monde assoiffé et désorienté a plus que jamais besoin de consacrés priants et saints qui manifestent auprès des pauvres et des plus fragiles l’amour infini du Père.
Mère de Miséricorde et de l’Espérance, nous vous prions, avec le Pape François, de faire de nous tous des témoins de Jésus victorieux du mal par la Croix, pour annoncer au monde « la joie de l’Évangile » !
Amen.


Prière (retenue en 2014)

Ô Marie, Vierge Immaculée, avec la Sainte Famille, foyer d'amour, nous vous prions d'apporter l'Espérance aux couples menacés par la désunion, aux parents isolés ou en détresse, aux enfants privés d'éducation et de tendresse. Secourez les familles éprouvées par la guerre, la misère ou la maladie.
Mère très aimante de Jésus, entourez chaque famille de votre affection maternelle pour qu'elle soit un lieu de prière, de partage, de service et de joie, une voie privilégiée d'évangélisation et un signe visible de la Miséricorde divine.
Marie, Fille du Très-Haut, aidez-nous à vivre sous la conduite de l'Esprit-Saint, dans la communion des coeurs, le respect mutuel, la générosité, la fidélité aux engagements et la confiance dans la vie.
Avec Saint Joseph votre époux, donnez à chaque membre de nos familles de témoigner de la beauté du mariage, d'exprimer sa Foi de façon concrète et d'accomplir la volonté du Père.
Amen.


Prière (retenue en 2013)

N.B. : en cette année 2013, le 8 Décembre étant un Dimanche (2ème Dimanche de l'Avent), la Messe de Solennité de Notre-Dame a été fixée au lundi 9 Décembre 2013.

Ô Marie conçue sans péché, Servante du Seigneur, soyez bénie d’avoir rendu visite à votre cousine Elisabeth, nous montrant ainsi la voie du service et de la charité.
Mère des Pauvres, apprenez-nous le don de nous-mêmes et la gratuité de nos actes, pour servir, avec l’aide de votre Fils Jésus, ceux que la vie a blessés ou défavorisés.
Cœur Immaculé de Marie, ouvrez notre cœur et notre intelligence à l’Esprit Saint, afin de vivre de l’Amour du Père, et de répondre aux besoins des faibles et des petits que la Providence met sur notre route.
Vierge Sainte, que votre affection maternelle protège notre Pape François, soutienne l’Eglise et anime tous les hommes de bienveillance et de compassion envers ceux qui souffrent dans leur âme ou leur corps.
Amen.


Prière (retenue en 2012)

Ô Marie conçue sans péché, Chef d'oeuvre du Créateur, Miroir sans tâche de l'activité de Dieu, luttez avec nous contre le mal qui abime la Création et altère en nous l'image de Dieu.
Aidez-nous à respecter et protéger la vie de tout homme, de sa conception à sa fin. Donnez-nous de porter les fruits de Justice et de Sainteté que Dieu attend.
Mère très aimante, veillez à ce que les ressources naturelles soient exploitées avec sagesse, et leurs fruits justement partagés. Guérissez-nous de nos convoitises, de nos désirs superflus et de notre indifférence envers les plus pauvres.
Préservez-nous des calamités, des catastrophes et des guerres fratricides.
Que par votre intercession, le Règne d'Amour du Christ s'étende dans tout l'univers.
Amen.


Prière (retenue en 2011)

Ô Marie, conçue sans péché, vous êtes venue à Fatima pour demander la consécration du monde à votre Cœur Immaculé. Avec le Bienheureux Jean-Paul II, nous renouvelons aujourd’hui cette consécration, nous souvenant sans cesse que nous sommes « tout à vous » et que vous pouvez disposer de nous pour le règne du Cœur Sacré de votre Divin Fils.
Ô Mère des hommes et des nations, nous vous confions l’humanité tout entière avec ses peurs et ses espoirs. Ne la laissez pas manquer de la Lumière et de la vraie Sagesse.
Guidez-la dans la recherche de la liberté et de la justice pour tous.
Orientez ses pas sur les voies de la Paix.
Faites que tous rencontrent le Christ, Voie, Vérité et Vie, Source de Miséricorde infinie Soutenez, Ô Vierge Marie, notre cheminement dans la Foi et obtenez-nous la grâce du Salut éternel.
Ô clémente, Ô compatissante, Ô douce Vierge Marie.
Amen.


Prière (retenue en 2010)

Très Sainte Vierge Marie, nous croyons qu’à la fin de votre vie terrestre, vous avez été élevée corps et âme au Ciel, parce que vous êtes la Mère de Dieu, Immaculée.
La Très Sainte Trinité vous a couronnée Reine de l’univers, et avec tous les Anges et les Saints du ciel, vous intercédez pour nous, Pèlerins de la terre, et pour les âmes des Défunts qui ont encore besoin de purification.
Aidez-nous à orienter notre vie vers Dieu qui a un Dessein d’amour sur chacun de nous, à prier, à recourir aux Sacrements de l’Eglise et à faire le bien, pour notre bonheur véritable dès ici-bas.
Donnez-nous une Foi et une Espérance inébranlables en l’Amour infini de Dieu, au milieu des luttes et des épreuves inévitables et nécessaires de cette vie, car les souffrances du temps présent ne sont rien en comparaison du Bonheur qui nous attend.
Amen.


Prière (retenue en 2009)

Ô Vierge Immaculée, qui obtenez de Dieu tout ce que vous voulez, en cette année sacerdotale voulue par notre pape Benoît XVI, nous vous supplions de demander à votre divin Fils pour son Église des prêtres qui soient saints.
Qu’à l’image de leur saint patron, le Curé d’Ars, ils soient des hommes de prière, de vrais apôtres de la Réconciliation et de l’Eucharistie, célébrée et adorée, des témoins de l’Évangile, tout donnés dans la Charité.
Obtenez-nous de nombreuses vocations sacerdotales : que les jeunes appelés à devenir prêtres répondent « oui » généreusement, confiants que sur ce chemin ils seront heureux, en faisant la volonté de Dieu qui n’enlève rien, mais qui donne tout à ceux qui se consacrent à Lui pour sauver le monde.
Amen.


Prière (retenue en 2008)

O Marie, Reine du Ciel et de la Terre, vous vous êtes abaissée pour apparaître à une faible enfant, Bernadette.
En cette année Jubilaire, exaucez les prières que vous adressent les pèlerins venus du monde entier, pour vous louer et implorer vos grâces.
Nous voulons, près de vous, accueillir Jésus, votre Fils, pour mieux vivre et témoigner de l’Evangile, selon votre message à Lourdes,
- par les chemins de la prière et de la pénitence, pour la conversion des pécheurs,
- par la fidélité à l’Esprit des Béatitudes : esprit de pauvreté, d’humilité, de patience dans les épreuves,
- par la charité et le service des plus pauvres, surtout des infirmes et des malades.
Daignez, Vierge immaculée, garder nos cœurs tournés vers vous, dans la Joie et l’Espérance du « Magnificat » !
Amen.


Prière (retenue en 2007)

O Vierge Immaculée, le 8 décembre 1947, alors que la France était en danger, vous avez manifesté votre douce présence à quatre petites filles de l'Ile-Bouchard. Nous vous prions encore aujourd'hui pour la paix dans notre pays et dans tous les pays.
Vous avez promis du bonheur dans les familles aujourd'hui si menacées. Apprenez-leur, O Marie, l'importance de la prière, le sens religieux de la vie, la fidélité, la tendresse et la miséricorde.
Vous avez demandé de prier pour les pécheurs. Que notre prière - particulièrement le chapelet - et l'offrande des sacrifices de chaque jour, leur obtiennent la Foi et l'Espérance, afin que notre monde malade soit transformé selon le plan d'amour de Dieu.
Notre Dame de la Prière, qui avez regardé les Prêtres avec tendresse, suscitez les vocations dont l'Eglise a tant besoin pour témoigner de l'Amour incommensurable du Christ pour les hommes.
Amen.


Prière (retenue en 2006)

O Vierge Immaculée, Mère de Dieu, Marie de Nazareth, secourez les Chrétiens de Terre Sainte et d'Orient qui sont éprouvés au milieu de conflits meurtriers. Implorez pour eux Jésus, votre fils, le Prince de la Paix.
Inspirez à leurs frères d'Occident de les soutenir par la prière et l'aide fraternelle, afin qu'ils puissent continuer à assurer la présence Chrétienne dans ces pays, berceaux de la Révélation Biblique et de l'Evangile.
Fille d'Abraham, aidez les fidèles des trois religions monothéistes à se reconnaître enfants d'un même Père, à dialoguer et à vivre ensemble fraternellement.
Reine des Apôtres, faites que tous les Chrétiens se rassemblent pour annoncer la Bonne Nouvelle du Dieu d'Amour. Un en Trois Personnes, manifesté par Jésus-Christ venu sauver l'humanité du péché et de la mort et lui donner la Vie et le Bonheur éternels.
Amen.


Prière (retenue en 2005)

O Vierge Immaculée, Mère de Dieu et notre Mère, nous sommes à vous et vous reconnaissons pour notre Reine, car le Seigneur accomplit pour vous et par vous des merveilles de grâces et de sainteté.
Dans le Saint Sacrement nous adorons le véritable Corps du Christ né de vous. Attirez-nous toujours davantage vers Jésus Hostie, notre unique Pain de Vie. Qu'il soit notre Lumière et notre Force, au milieu des épreuves.
En cette année de changement de Pontificat, avec votre divin Fils, soyez louée et remerciée pour l'oeuvre admirable accomplie par Jean-Paul II et pour l'élection de son successeur Benoît XVI. Que l'Esprit Saint l'éclaire dans la conduite de l'Eglise et de ses frères en Dieu.
Rendez-nous dociles à ses enseignements et faites de nous de vrais Chrétiens et des apôtres de la nouvelle Evangélisation dont le monde a tant besoin.
Amen.


Prière (retenue en 2004)

150ème anniversaire du dogme de l'Immaculée Conception

Sainte Vierge Marie, il y a un siècle et demi, le Bienheureux Pape Pie IX proclamait le dogme de l'Immaculée Conception, affirmant que vous avez été préservée du péché originel, en vue de votre maternité Divine.
Vous êtes vraiment la Nouvelle Eve, la toute pure, sainte et sans péché, qui nous offre le fruit béni de votre sein, Jésus, le Sauveur du monde.
Nous nous consacrons à vous tout entiers, avec notre corps, notre âme, notre intelligence, notre imagination et notre sensibilité.
O Marie conçue sans péché, aidez-nous à nous purifier en recourant souvent au sacrement de la Réconciliation et de la très sainte Eucharistie, afin de progresser toujours davantage dans l'amour de Dieu et du prochain.
Mère de la Divine grâce, priez pour que nous soyons de courageux et audacieux témoins de l'Evangile dans le monde d'aujourd'hui et que viennent pour tous le salut et la paix.
Amen.


Prière (retenue en 2003)

O Marie, Notre-Dame du Saint-Rosaire, nous voulons nous consacrer à vous tout spécialement en cette année 2003, puisque notre Saint-Père Jean-Paul II a voulu que cette année vous soit particulièrement consacrée.
Que la méditation du Rosaire, enrichie des mystères lumineux, soit à votre école un chemin de contemplation plus profonde et d'imitation plus fidèle de votre divin Fils.
Donnez aux familles qui méditent le chapelet une union et un amour plus forts qui les aident à surmonter les épreuves, et aux Paroisses qui rassemblent les fidèles autour de vous, un nouvel élan missionnaire.
Reine du Rosaire, venez à notre secours, comme vous nous l'avez promis, devant les menaces, les dangers et toutes les guerres capables de nous anéantir. Obtenez-nous la paix du coeur et partout la paix des armes.
Que rien ne nous éloigne de votre regard et de votre présence maternelle, ô notre Avocate si puissante sur le Coeur de Dieu !
Amen.


Prière (retenue en 2002)

O Marie, Sainte Mère de Jésus, le Fils de Dieu, vous êtes l'Immaculée Conception, la Reine du Ciel et de la Terre, la mère très aimante de tous les enfants de Dieu.
A l'heure où les progrès de la science et de la technique offrent aux hommes tant de moyens de se rencontrer, de communiquer entre eux pour mieux se connaître, s'aimer et s'entraider, beaucoup ignorent encore que Dieu les appelle à devenir ses enfants, que Jésus est notre Sauveur, que l'Esprit Saint est source de Vie et de sainteté.
Puisque vous avez été choisie par Dieu, sauvée par avance par Jésus, et qu'avec la puissance de l'Esprit Saint vous avez vaincu le mal et déjoué les plans du Malin, nous vous supplions de continuer à porter entre vos mains notre monde, pour offrir à Dieu tous vos enfants.
Demandez à votre Fils les grâces dont nous avons besoin pour grandir dans l'amour, lutter contre le mal sous toutes ses formes et faire régner la paix et la justice autour de nous et dans le monde, pour la plus grande gloire de Dieu.
Amen.


Prière (retenue en 2001)

Très Sainte et Immaculée Vierge Marie, le Fils de Dieu a voulu naître de vous par l'action de l'Esprit Saint, et avoir un père sur la terre, saint Joseph, qui fut le protecteur et le serviteur dévoué de la Sainte Famille.
Voyez les graves menaces qui pèsent aujourd'hui sur la famille, les mœurs et les lois qui bafouent l'amour véritable entre l'homme et la femme, et le respect de la vie dès sa conception.
Voyez les craintes des jeunes devant les engagements pourtant si heureux du mariage chrétien, les couples désunis, les mères en détresse, les enfants privés d'affection et d'éducation.
Jésus, Marie, Joseph, qui avez cheminé dans les joies et les peines, apprenez à nos familles à rester unies dans l'amour, par la prière en commun, la vie sacramentelle et l'accomplissement de la volonté de Dieu.
Aidez toutes les familles à devenir des foyers de lumière et d'amour qui, par leurs témoignages et leurs engagements au service de tous, contribuent au salut du monde d'aujourd'hui.
Amen.


Prière (retenue en 2000)

Sainte Vierge Marie, Dieu a tellement aimé le monde que, par vous, Il nous a donné son Fils, conçu de l'Esprit Saint, né de vous à Bethléem, il y a 2000 ans.
Dans le sacrement de l'Eucharistie, vous nous donnez encore Jésus, votre enfant. Vous êtes présente à chacune de nos Messes. Aidez-nous à nous offrir avec Jésus, au Père, pour le salut du monde, en servant nos frères.
Vous qui receviez Jésus Hostie de la main des Apôtres, disposez nos cœurs à L'accueillir à votre exemple, avec amour et joie, à L'adorer et L'écouter. Faites que nous ayons beaucoup de Prêtres pour offrir le Saint Sacrifice et consacrer le pain et le vin.
Priez Jésus pour que nous ayons faim et soif de son Corps et de son Sang qui donnent la Vie éternelle et la Force de vivre saintement dans l'attente de la bienheureuse Rencontre.

Amen.

Retour en haut


Neuvaine à mon Ange gardien

Premier jour

Ô très fidèle exécuteur des ordres de Dieu, très saint ange, mon protecteur, qui, depuis le premier instant de mon existence, veillez toujours avec sollicitude à la garde de mon âme et de mon corps, je vous salue, et vous remercie en union avec tout le chœur des Anges que la bonté divine a commis à la garde des hommes.
Je vous prie instamment de redoubler de prévenance pour me préserver de toute chute en ce présent pèlerinage, afin que mon âme se conserve toujours aussi pure, aussi nette qu'avec votre aide elle est devenue sous l'effet du saint baptême.

Ange de Dieu qui êtes mon gardien,
Eclairez-moi, gardez-moi, guidez-moi, gouvernez-moi,
Ô vous à qui je fus confié par la Miséricorde divine. Amen.




Deuxième jour

Ô mon compagnon très aimant, mon unique ami véritable, mon saint ange gardien qui, en tous lieux et en tous temps, m'honorez de votre vénérable présence, je vous salue et vous remercie, en union avec tout le chœur des Archanges chargés par Dieu d'annoncer les évènements grands et mystérieux.
Je vous prie instamment d'illuminer mon esprit de la connaissance de la Volonté divine et de disposer mon cœur à l'exécuter toujours parfaitement, afin qu'agissant sans cesse selon la foi que je professe, j'obtienne dans l'autre vie la récompense promise aux vrais croyants.

Ange de Dieu...




Troisième jour

Ô mon maître très sage, mon saint ange gardien, qui jamais ne cessez de m'enseigner la véritable science des saints, je vous salue et vous remercie, en union avec tout le chœur des Principautés chargées de gouverner les esprits inférieurs pour assurer la prompte exécution des ordres divins.
Je vous prie instamment de veiller sur mes pensées, mes paroles, mes actes, pour que, me conformant en tout à vos salutaires enseignements je ne perde jamais de vue la sainte crainte de Dieu, principe unique et infaillible de la véritable sagesse.

Ange de Dieu...




Quatrième jour

O mon très aimant éducateur, mon saint ange gardien, qui par d'aimables reproches et de continuelles admonitions, m'invitez à me relever de la chute, chaque fois que je suis tombé pour mon malheur, je vous salue et vous remercie, en union avec tout le chœur des Puissances chargées de refréner les efforts du démon contre nous.
Je vous prie instamment de tirer mon âme du sommeil de la tiédeur dans lequel elle vit actuellement et de lutter afin de triompher de tous mes ennemis.

Ange de Dieu...




Cinquième jour

Ô mon très puissant défenseur, mon saint ange gardien, qui, en me montrant les pièges du démon, cachés dans les pompes de ce monde et dans les plaisirs de la chair, m'en facilitez la victoire et le triomphe, je vous salue et je vous remercie, en union avec tout le chœur des Vertus destinées par Dieu tout-puissant à opérer des miracles et à conduire les hommes à la sainteté.
Je vous prie instamment de me secourir dans tous les périls, de me défendre dans tous les assauts afin que je puisse avancer avec sécurité dans la voie de toutes les vertus, en particulier de l'humilité, de la pureté, de l'obéissance et de la charité, qui vous sont les plus chères et qui sont les plus indispensables au salut.

Ange de Dieu...




Sixième jour

O mon ineffable conseiller, mon saint ange gardien, qui, de la manière la plus efficace, me faites connaître la volonté de Dieu et les moyens les plus propres à l'accomplir, je vous salue et vous remercie, en union avec tout le chœur des Dominations élues de Dieu pour communiquer ses décrets et nous donner la force de dominer nos passions.
Je vous prie instamment de délivrer mon esprit de tous doutes importuns et de toutes pernicieuses perplexités, afin que, libre de toute crainte, je suive toujours vos avis qui sont des conseils de paix, de justice et de sainteté.

Ange de Dieu...




Septième jour

O mon avocat très zélé, mon saint ange gardien, qui, par d'incessantes prières, plaidez au ciel la cause de mon salut éternel et éloignez de ma tête les châtiments mérités, je vous salue et je vous remercie, en union avec tout le chœur des Trônes choisis pour maintenir les hommes dans le bien entrepris.
Je vous prie instamment de couronner votre charité en m'obtenant le don inestimable de la persévérance finale pour qu'à la mort, je passe heureusement des misères de cet exil aux joies éternelles de la patrie céleste.

Ange de Dieu...




Huitième jour

O très doux consolateur de mon âme, mon saint ange gardien, qui par de suaves inspirations me réconfortez dans les vicissitudes de la vie présente et dans toutes les craintes concernant la vie future, je vous salue et vous remercie, en union avec tout le chœur des Chérubins qui, pleins de la science de Dieu, sont chargés d'éclairer notre ignorance.
Je vous prie instamment de m'assister tout particulièrement et de me consoler, aussi bien dans les adversités actuelles que dans la dernière agonie, pour que, séduit par votre douceur, je ferme mon cœur à tous les attraits trompeurs de cette terre afin de reposer dans l'espérance du bonheur futur.

Ange de Dieu...




Neuvième jour

O prince très noble de la cour céleste, infatigable coopérateur de mon salut éternel, mon saint ange gardien, qui marquez chaque instant d'innombrables bienfaits, je vous salue et je vous remercie, en union avec tout le chœur des Séraphins qui, enflammés du divin amour, sont choisis pour embraser nos cœurs.
Je vous prie instamment d'allumer dans mon âme une étincelle de cet amour dont vous brûlez sans cesse afin que, ayant anéanti en moi tout ce qui est du monde et de la chair, je m'élève sans obstacles à la contemplation des choses célestes et, après avoir toujours fidèlement correspondu à votre amoureux empressement sur la terre, j'arrive enfin avec vous au Royaume de la gloire pour vous louer vous remercier et vous aimer durant tous les siècles. Ainsi soit-il.

Ange de Dieu...

V) Priez pour nous, bienheureux anges de Dieu.
R) Afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ.

Prions
0 Dieu qui, dans votre ineffable providence, avez daigné envoyer vos saints anges pour être nos gardiens, soyez libéral envers ceux qui vous implorent, placez-nous toujours sous leur protection et faites-nous jouir de leur éternelle compagnie. Par Jésus Christ, Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

Depuis 1891, la revue "L'Ange Gardien" créée et dirigée par les Clercs de St-Viateur, fait connaître et aimer tous les saints Anges. Spécimen gratuit sur simple demande :
Ecrivez à : "L'Ange Gardien" - 21, montée Saint-Laurent - 69005 Lyon - France
ou laissez simplement vos coordonnées postales sur notre boîte aux lettres.



Retour en haut


Neuvaine à Saint Raphaël
En usage à San Giovani Rotondo en Italie

Premier jour

Ô très noble archange saint Raphaël qui, de la Syrie à la Médie, avez accompagné toujours fidèlement le jeune Tobie, daignez aussi nous accompagner, nous misérables pécheurs, dans le périlleux voyage que nous faisons actuellement du Temps à l'Eternité.

Gloire au Père...




Deuxième jour

Ô très savant archange saint Raphaël qui, sur les rives du Tigre, avez arraché le jeune Tobie au péril de la mort en lui apprenant à se protéger de ce poisson qui le menaçait, préservez aussi nos âmes des assauts de ce monstre qui, de toutes parts, nous investit pour nous dévorer.

Gloire au Père...




Troisième jour

Ô très aimant archange saint Raphaël qui, une fois parvenu en Médie avec le jeune Tobie, êtes allé vous-même dans la ville de Ragès toucher de Gabaël la somme importante dont il était débiteur, soyez, nous vous en prions, le médiateur de nos âmes auprès du Seigneur pour nous obtenir la totale rémission des immenses dettes que nous avons contractées auprès de Sa redoutable justice.

Gloire au Père...




Quatrième jour

O très puissant archange saint Raphaël qui avez délivré la bonne Sara de l'immonde Asmodée, le contraignant à retourner dans les abîmes, libérez aussi nos âmes de l'avarice, de l'orgueil, de la colère, de la luxure, de la gourmandise, de la paresse et de tous les autres vices qui, semblables aux démons, les tyrannisent sans cesse. Faites que désormais, nous n'ayons jamais plus à retourner sous leur joug ignominieux.

Gloire au Père...




Cinquième jour

O très doux archange saint Raphaël qui avez procuré à la bonne Sara une complète félicité en la mariant à Tobie après l'avoir miraculeusement délivrée de l'esclavage du démon, faites que nos âmes aussi, arrachées à la tyrannie des passions, s'unissent comme des épouses à Jésus par les liens indissolubles d'une foi toujours plus vive et d'un amour toujours plus ardent.

Gloire au Père...




Sixième jour

Ô très pieux archange saint Raphaël qui, par un prodige sans exemple, avez rendu à l'aveugle Tobie le don précieux de la vue, libérez nos âmes, nous vous en supplions, de l'aveuglement qui les afflige et qui les déshonore, afin que, voyant les choses sous leur aspect véritable, nous ne nous laissions jamais plus tromper par leurs apparences, mais marchions toujours plus fermement dans la voie des Divins Commandements.

Gloire au Père...




Septième jour

Ô très libéral archange saint Raphaël qui, après avoir comblé de bienfaits et de richesses la maison de Tobie, avez généreusement refusé tous les trésors qu'il vous offrait en témoignage de reconnaissance, obtenez-nous, nous vous en supplions, un total détachement des biens de ce monde pour que nous consacrions toutes nos forces à acquérir les Biens éternels et inestimables du Paradis.

Gloire au Père...




Huitième jour

Ô très humble archange saint Raphaël qui avez refusé de recevoir les hommages d'adoration que vous présentait la reconnaissante famille du bon Tobie, obtenez-nous du Seigneur, nous vous en prions, un grand amour de l'humilité, pour que, fuyant les honneurs et les distinctions de ce monde, nous mettions toute notre gloire à mener une vie cachée dans le Christ Jésus.

Gloire au Père...




Neuvième jour

Ô très parfait archange saint Raphaël qui vous tenez toujours devant le Trône du Très-Haut pour Le louer, Le bénir, Le glorifier, Le servir, faites que, à votre exemple, nous ne perdions jamais de vue la Présence de Dieu, afin que nos pensées, nos paroles, nos actes aient toujours en vue Sa Gloire et notre sanctification.

Gloire au Père...


Prions
Ô Dieu qui avez envoyé comme compagnon de voyage le bienheureux archange saint Raphaël à Votre serviteur Tobie, accordez-nous à nous, Vos serviteurs, d'être toujours sous sa protection et munis de son secours. Par Jésus-Christ Notre-Seigneur. Amen.

Gloire au Père...


Oraison Jaculatoire
Faites que je vous suive toujours fidèlement, ô mon cher archange saint Raphaël !


Depuis 1891, la revue "L'Ange Gardien" créée et dirigée par les Clercs de St-Viateur, fait connaître et aimer tous les saints Anges. Spécimen gratuit sur simple demande :
Ecrivez à : "L'Ange Gardien" - 21, montée Saint-Laurent - 69005 Lyon - France
ou laissez simplement vos coordonnées postales sur notre boîte aux lettres.



Retour en haut


Neuvaine à Saint Michel et aux neuf chœurs des Anges
Premier jour
(En l'honneur des Séraphins)

Prince très glorieux de la milice céleste, Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat contre les princes et les puissances, contre les dominateurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants répandus dans l'air. Venez au secours des hommes que Dieu a faits à l'image de Sa propre nature, et rachetés à grand prix de la tyrannie du démon.
Ainsi soit-il.



Deuxième jour
(En l'honneur des Chérubins)

Saint Michel, Prince de la Milice des Anges, je vous invoque, exaucez-moi. Je vous supplie de prendre mon âme, au dernier jour, sous votre très sainte garde et de la conduire au lieu du rafraîchissement, de la paix et du repos, où les âmes des saints attendent dans la joie ineffable le jugement à venir et la gloire de la résurrection glorieuse. Que je parle ou me taise, que je veille, que je marche ou me repose, gardez-moi dans l'accomplissement de toutes mes œuvres, dans tous les actes de ma vie. Préservez-moi des tentations des démons et des peines de l'enfer.
Ainsi soit-il.



Troisième jour
(En l'honneur des Trônes)

Grand défenseur du peuple chrétien Saint Michel Archange, pour remplir dignement la mission qui vous a été confiée de défendre l'Eglise, terrassez l'hérésie, exterminez les schismes et confondez l'incrédulité. Multipliez vos victoires sur les monstres infernaux qui veulent détruire notre foi. Que l'Eglise de Jésus-Christ accueille de nouveaux fidèles et s'agrège des royaumes entiers afin qu'elle puisse peupler le Ciel d'âmes élues, pour la plus grande gloire du divin Rédempteur, à qui vous-même devez vos triomphes, vos mérites et votre éternelle félicité.
Ainsi soit-il.



Quatrième jour
(En l'honneur des Dominations)

O vous, qui êtes le Prince et le Porte-Etendard des bons Anges, assistez-moi toujours dans votre bonté et sauvez-moi. Des légions de l'ange des ténèbres préservez-moi, afin que, sous votre conduite, je partage la lumière des bons Anges. Devant le trône du Juge Suprême, soyez mon défenseur, plaidez ma cause et conjurez la colère du juste vengeur. Que, par vous, à mes travaux, à mon repos, à mes jours et à mes nuits soit donnée la prospérité ; que ma pensée soit toujours prête pour les œuvres de Dieu.
Ainsi soit-il.



Cinquième jour
(En l'honneur des Puissances)

Saint Michel Archange, vous que la sainte Eglise vénère comme son gardien et son protecteur, à vous le Seigneur a confié la mission d'introduire dans la céleste félicité les âmes rachetées. Priez donc le Dieu de Paix d'écraser Satan sous nos pieds afin qu'il ne puisse plus retenir les hommes dans ses chaînes et nuire à l'Eglise. Présentez au Très-Haut nos prières, afin que, sans tarder, le Seigneur nous fasse miséricorde. Vous-même, saisissez le dragon, l'antique serpent, qui est le diable et Satan, et jetez-le enchaîné dans l'abîme, pour qu'il ne séduise plus les nations.
Ainsi soit-il.



Sixième jour
(En l'honneur des Vertus)

Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat, afin que nous ne périssions pas au jour du redoutable jugement. Prince très glorieux, souvenez-vous de nous, et priez le Fils de Dieu pour nous, partout et toujours. Quand vous combattiez le dragon, on entendit du ciel la voix de ceux qui disaient : « Salut, honneur et gloire au Dieu Tout-Puissant ! » La mer se souleva, la terre trembla, quand vous descendites du Ciel. Venez au secours du peuple de Dieu.
Ainsi soit-il.



Septième jour
(En l'honneur des Principautés)

0 Saint Michel, Prince trois fois saint de la Milice sacrée, chargé par Dieu d'organiser et de conduire les phalanges angéliques, très digne de tout culte, de toute louange et de tout éloge, éclairez mes sens intérieurs, fortifiez mon pauvre cœur agité par les tempêtes de cette vie, élevez vers les hauteurs de la céleste sagesse mon esprit, incliné vers les choses de la terre ; affermissez mes pas sur le sentier qui conduit aux Cieux ; guérissez les plaies de mon âme ; faites disparaître la trace de toutes les souffrances qu'engendrent en moi misères et malheurs.
Ainsi soit-il.



Huitième jour
(En l'honneur des Archanges)

Archange Saint Michel, qui avez pour mission de recueillir nos prières, de diriger nos combats et de peser nos âmes, je rends hommage à votre beauté, - si semblable à celle de Dieu, qu'après son Verbe éternel aucun autre Esprit céleste ne vous est comparable, - à votre volonté, harmonieusement unie à celle du Cœur immaculé de Marie, pour le bien de l'homme. Défendez-moi contre les ennemis de mon âme et de mon corps. Rendez-moi sensible le réconfort de votre assistance invisible et les effets de votre vigilante tendresse.
Ainsi soit-il.



Neuvième jour
(En l'honneur des Anges)

Glorieux Archange Saint Michel, grand zélateur de la gloire de Dieu et protecteur de l'Eglise universelle, vous à qui le Tout-Puissant a confié la mission de recevoir les âmes à la sortie du corps, pour les présenter au très juste Juge, daignez me secourir dans mon dernier combat. Accompagné de mon bon Ange gardien, venez à mon aide, et chassez loin de moi tous les esprits infernaux. Ne permettez pas qu'ils m'épouvantent alors. Fortifiez-moi dans la Foi, l'Espérance et la Charité, afin que mon âme portée par vous à son juge, soit introduite aussitôt au lieu du repos, pour y régner éternellement avec son Rédempteur, dans la société des Esprits bienheureux.
Ainsi soit-il.


Depuis 1891, la revue "L'Ange Gardien" créée et dirigée par les Clercs de St-Viateur, fait connaître et aimer tous les saints Anges. Spécimen gratuit sur simple demande :
Ecrivez à : "L'Ange Gardien" - 21, montée Saint-Laurent - 69005 Lyon - France
ou laissez simplement vos coordonnées postales sur notre boîte aux lettres.



Retour en haut


Canon de Saint Patrick

Il existe une prière attribuée à Saint Patrick, connue en français sous le nom de "Canon de Saint Patrick", en anglais "The Breastplate prayer" ou "Saint Patrick's Breastplate".
Il s'agit d'une hymne chrétienne dont les paroles originales irlandaises sont attribuées à Saint Patrick, mais qui ne fut probablement rédigée qu'au 8ème siècle. Elle est écrite dans le style des incantations druidiques pour la protection de la journée, et fait partie du "Liber Hymnorum", collection d'hymnes trouvée dans deux manuscrits à Dublin. Elle ne fut traduite en anglais qu'en 1889 par Cecil Frances Alexander, et incluse dans deux airs traditionnels irlandais, "St. Patrick and Deirdre". Elle est souvent chantée pendant les célébrations de la Saint Patrick le 17 mars, mais aussi le dimanche de la Sainte Trinité (Saint Patrick est connu pour avoir utilisé un trèfle pour expliquer l'unicité de la Trinité durant son évangélisation - trèfle devenu emblème irlandais).

Vous trouverez ici le texte complet original irlandais et sa traduction anglaise

En voici l'une des adaptations françaises :

Je me lève aujourd’hui,
Par une force puissante,
L’invocation à la Trinité,
La croyance à la Trinité,
La confession de l’unité du Créateur du monde.

Je me lève aujourd’hui,
Par la force de la naissance du Christ et de Son Baptême,
La force de Sa Crucifixion et de Sa mise au tombeau,
La force de Sa Résurrection et de Son Ascension,
La force de Sa Venue au jour du jugement.

Je me lève aujourd’hui,
Par la force des ordres des Chérubins,
Dans l’obéissance des Anges,
Dans le service des Archanges,
Dans l’espoir de la Résurrection,
Dans les prières des Patriarches,
Dans les prédictions des Prophètes,
Dans les prédications des Apôtres,
Dans les fidélités des Confesseurs,
Dans l’innocence des Vierges saintes,
Dans les actions des Hommes justes.

Je me lève aujourd’hui,
Par la force du Ciel,
Lumière du Ciel,
Lumière du Soleil,
Éclat de la Lune,
Splendeur du Feu,
Vitesse de l’Eclair,
Rapidité du Vent,
Profondeur de la Mer,
Stabilité de la Terre,
Solidité de la Pierre.

Je me lève aujourd’hui,
Par la force de Dieu pour me guider,
Puissance de Dieu pour me soutenir,
Intelligence de Dieu pour me conduire,
Oeil de Dieu pour regarder devant moi,
Oreille de Dieu pour m’entendre,
Parole de Dieu pour parler pour moi,
Main de Dieu pour me garder,
Chemin de Dieu pour me précéder,
Bouclier de Dieu pour me protéger,
Armée de Dieu pour me sauver :
Des filets des démons,
Des séductions des vices,
Des inclinations de la nature,
De tous les hommes qui me désirent du mal,
De loin et de près,
Dans la solitude et dans une multitude.

J’appelle aujourd’hui toutes ces forces
Entre moi et le mal,
Contre toute force cruelle impitoyable
Qui attaque mon corps et mon âme,
Contre les incantations des faux prophètes,
Contre les lois noires du paganisme,

Contre les lois fausses des hérétiques,
Contre la puissance de l’idolâtrie,
Contre les charmes des sorciers,
Contre toute science qui souille le corps et l’âme de l’homme.

Que le Christ me protège aujourd’hui :
Contre le poison, contre le feu,
Contre la noyade, contre la blessure,
Pour qu’il me vienne une foule de récompenses.

Le Christ avec moi,
Le Christ devant moi,
Le Christ derrière moi,
Le Christ en moi,
Le Christ au-dessus de moi,
Le Christ au-dessous de moi,
Le Christ à ma droite,
Le Christ à ma gauche,
Le Christ en largeur,
Le Christ en longueur,
Le Christ en hauteur,
Le Christ dans le coeur de tout homme qui pense à moi,
Le Christ dans tout oeil qui me voit,
Le Christ dans toute oreille qui m’écoute.

Je me lève aujourd’hui,
Par une force puissante,
L’invocation à la Trinité,
La croyance à la Trinité,
La confession de l’unité du Créateur du monde.

Au Seigneur est le Salut,
Au Christ est le Salut,
Que Ton Salut Seigneur soit toujours avec nous.



Page 2

Neuvaine de la Grâce
Neuvaine à Sainte Rita (1° version)
Neuvaine à Sainte Rita (2° version)
Neuvaine à Saint Jude
Neuvaine à Sainte Anne
Neuvaine à Notre-Dame du Perpétuel Secours
Neuvaine à Notre-Dame du Mont-Carmel
Neuvaine Efficace des Trois Ave Maria
Neuvaine à Notre Dame de Lourdes
Grande Neuvaine de l'Immaculée Conception
Neuvaine à mon Ange gardien
Neuvaine à Saint Raphaël
Neuvaine à Saint Michel

Page 1

Neuvaine au Cœur Sacré de Jésus
Neuvaine au Cœur miséricordieux de Jésus
Neuvaine à la Divine Miséricorde
Neuvaine à Saint Joseph (1° version)
Neuvaine à Saint Joseph (2° version)
Neuvaine à la Sainte Trinité
Neuvaine à Sainte Thérèse
Neuvaine à Saint Benoît
Neuvaine à Sainte Philomène
Neuvaine à Marie qui défait les noeuds
Neuvaine pour l'Assomption
Neuvaine aux Bx L. et Z. Martin
Neuvaine à N-D de la Délivrande

Canon de Saint Patrick

Oraisons jaculatoires



_________________


La force de celui qui croit en Dieu n'est pas en Dieu mais dans sa foi.


L’abondance de l'Univers se manifeste dans ma Vie .(la répéter , s'en imprégner , jusqu'à ce qu'elle se manifeste).
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 16:03