Prières Bien Etre & francemarc13janvier@live.fr

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,créateur du ciel et de la terre ;et en Jésus-Christ,son fils unique,notre Seigneur,qui a été conçu du Saint-Esprit,est né de la Vierge-Marie,a souffert sous Ponce Pilate est mort et a été enseveli,est décendu aux enfers,le troisième jour est ressuscité des morts,est monté aux cieux,est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts.à la résurrection de la chair Je crois en l’Esprit-Saint,,à la sainte Eglise catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés,à la résurrection de la chair,à la vie éternelle. Amen.
Notre Père
Notre Père qui êtes aux cieux. Que votre nom soit sanctifié. Que votre règne arrive. Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laissez pas succomber à ta tentation. Mais délivrez-nous du mal.
Je vous salue, Marie
Je vous salue, Marie pleine de grâce ;e Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus,e fruit de vos entrailles, est béni.Sainte Marie, Mère de Dieu,priez pour nous pauvres pécheurs,maintenant et à l’heure de notre mort..
Amen.
Prières Bien Etre & francemarc13janvier@live.fr

Pour se ressourcer, et trouver réconfort dans la prière.

Mots-clés


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

A TOI

Partagez
avatar
francemarc
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1343
Date d'inscription : 27/07/2007

Re: A TOI

Message par francemarc le Sam 19 Jan - 13:56

Chaque jours que Dieu fait mon Amour je prie pour toi


_________________


La force de celui qui croit en Dieu n'est pas en Dieu mais dans sa foi.


L’abondance de l'Univers se manifeste dans ma Vie .(la répéter , s'en imprégner , jusqu'à ce qu'elle se manifeste).
avatar
francemarc
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1343
Date d'inscription : 27/07/2007

A TOI

Message par francemarc le Sam 19 Jan - 5:06

[flash]a toi



Deux sortes de prière : la prière formulée
et la prière vécue.

La
première, Dieu l'entend,
la seconde, Dieu la voit…
La
première est l'expression d'un sentiment ou d'un
désir,
la seconde est un état d'âme…
l'une s'échappe tout à coup du cœur comme
un appel ou comme un cri d'alarme, d'amour ou de reconnaissance,
l'autre pénètre, illumine, réchauffe,
actionne la vie tout entière ;
l'une est une dématérialisation momentanée
de l'âme qui cherche à se mettre en contact
plus étroit avec Dieu et avec les puissances invisibles
qu'elle pressent, l'autre est une élévation
constante de cette âme à la recherche du bien,
du progrès, de la vérité, du devoir.


D'aucuns doutent de l'utilité de la prière
ou la nient :
– « vous priez Dieu, mais y a-t-il un Dieu ?
»

La prière suppose un Dieu qui entend et qui sait,
et pour le chrétien, un Dieu qui aime et qui répond.

Qu'est-ce que la prière ?
Les incarnés se font une très fausse idée
de la prière : c'est pour cela qu'ils doutent de
sa puissance et de son efficacité.
La prière produit une vibration qui agit comme un
véritable agent matériel dans le monde fluidique
; elle prend ainsi corps. Si tout se réduit à
une question de fluide où est l'action divine ?
Comparons la prière à un rayon lumineux. La
lumière du soleil ne nous parvient-elle pas à
travers les nuages d'un ciel couvert ? Les carreaux de notre
fenêtre empêchent-ils les rayons de parvenir
jusqu'à nous ?
Ainsi fait notre prière.
Un rayon lumineux est d'autant plus intense qu'il part d'un
foyer ardent. De même l'élan qui nous porte
à prier et qui est retenu par les conditions matérielles
de notre existence présente, doit être aussi
puissant que possible, pour cela, il faut que le cœur
déborde d'amour pour Dieu et pour le prochain.
La prière doit s'échapper en toute liberté
d'un cœur humble, droit et sincère.
Je ne parle pas de ces prières toutes faites que
l'on répète sans trop savoir ce qu'on dit,
ni de celles qui prétendent avoir pour résultat
l'obtention d'une faveur matérielle. Je n'ai ici
en vue que la prière soit voulue, soit spontanée
de l'âme qui se dégage momentanément
de ses entraves terrestres afin de se rapprocher de Dieu
ou de ceux qu'elle a perdus pour le présent, et qu'elle
aime pour l'éternité. Cette prière-là
est chose sainte.
Elle sera précédée d'un moment de méditation,
de recueillement, d'un retour sur soi-même, d'un examen
de conscience sérieux et sévère, afin
de voir clair dans son cœur.
Elle doit être sincère.
Il ne faut proférer aucune parole qui ne soit strictement
l'expression de sa pensée. Il ne faut pas prier quant
notre esprit est distrait ou préoccupé par
quelque idée matérielle.
Il n'y a pas d'heure spéciale pour élever
ses pensées vers Dieu.
Qu'importent à Dieu le moment ou le lieu.
Un simple regard levé vers le ciel est quelquefois
plus éloquent que la plus longue oraison débitée
rituellement.

Comment agit la prière et quels sont les résultats.
Toute prière monte à Dieu, même si elle
est adressée à quelque intermédiaire,
et son action est toujours subordonnée à la
volonté souveraine. Mais cette action est bien plus
étendue qu'on ne le croît, car elle se fait
sentir à la fois sur celui qui prie, celui à
qui l'on s'adresse, et celui en faveur de qui l'on prie.
Elle agit d'abord sur celui qui prie.
Supposons un incarné qui prie pour son propre compte.
Dans toute prière de cette catégorie, le véritable
bienfait est peut-être le retour sur soi-même
auquel on est obligé.
Pour bénir, il faut reconnaître les bontés
accordées ;
pour demander pardon, il faut avouer ses fautes ;
pour appeler à l'aide, il faut avoir le sentiment
de sa faiblesse.
On se rend ainsi compte plus ou moins exactement de son
état et on éclaire d'autant son propre chemin.
Sentiment de calme et de paix à l'idée qu'on
remet son sort entre bonnes mains. Donc indépendamment
du résultat, il y a déjà un bienfait
dans le seul fait d'avoir prié.

Prières pour d'autres que soi : Elles peuvent se
faire soit pour des incarnés soit pour des frères
de l'espace. Dans les deux cas : courant fluidique entre
lui et l'objet de sa prière : elle agit sur cet objet
et réagit sur celui qui prie.
En second lieu la prière agit sur celui à
qui elle s'adresse. Elle s'adresse parfois à d'autres
qu'à Dieu. Nous appelons en effet à l'aide
les Esprits en qui nous voyons des guides, des protecteurs,
des conseillers, des puissances inconnues, capables d'agir
là où notre état d'incarnés
nous empêche de pénétrer. Notre appel
leur parvient toujours mais ils ne sont pas toujours en
état de le percevoir, encore moins d'y répondre.
Ils ne le pourront, en tout cas, qu'avec la permission de
Dieu.
Que se passe-t-il alors ?
Même si nous avons demandé à Dieu de
nous accorder l'aide des Esprits, sans en désigner
un d'une manière spéciale, il en sera tout
autrement. Il ne s'agit pas pour eux d'une action libre
: la réponse à apporter est un devoir qu'ils
ont à remplir, devoir qui est parfois une récompense,
parfois une épreuve pour eux (dans le cas où
l'Esprit ne s'est pas encore détaché des mauvais
sentiments que lui inspire l'être qu'il doit aider).

Action sur celui pour qui l'on prie…
immense, presqu'infinie… Il doit y avoir dans la prière
un acte humain, essor de l'âme en haut et un acte
divin : la réponse.
Si on ne peut prétendre au miracle, est-il superflu
de prier ?
Ayons confiance, notre prière portera ses fruits,
même s'ils ne sont pas ceux que nous demandons.

Prions pour un souffrant : il ne sera pas guéri
à l'instant, mais il se sentira soulagé physiquement
et moralement peut-être les deux à la fois
[/flash]


_________________


La force de celui qui croit en Dieu n'est pas en Dieu mais dans sa foi.


L’abondance de l'Univers se manifeste dans ma Vie .(la répéter , s'en imprégner , jusqu'à ce qu'elle se manifeste).
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 18 Oct - 3:18